La pratique du moto-cross est de loin l’activité la plus plébiscitée par les amateurs de deux-roues. Classé dans la liste des sports extrêmes, le moto-cross est une activité de choc qui ne se pratique avec des équipements dédiés. Pour quels types de protections opter ? Nos réponses à travers ces quelques conseils.

Les équipements de base pour la pratique du moto-cross

Le moto-cross est considéré comme un sport de compétition que l’on pratique sur un deux-roues et qui se réalise sur un circuit fermé en terre battue et/ou sur des parcours abrupts. Les pilotes conduisent généralement des motos tout-terrain de marque KTM ou Scorpion et il n’est pas rare qu’ils se heurtent à des obstacles ou fassent de mauvaises chutes durant le parcours et lors des entrainements. Aussi, il leur est impératif de s’équiper en conséquence.

Il faut savoir que les équipements cross restent assez chers à l’achat vu que ce sont des accessoires spécifiques à l’activité. L’équipement du pilote comprend un casque moto intégral et bien solide, répondant aux normes européennes en vigueur (ECE 22/05) qui peut coûter jusqu’à 500€. On peut toutefois trouver des modèles solides et esthétiques dès 90€ à condition de rester dans des marques peu connues. Le pilote doit également porter des bottes de moto-cross, des genouillères, un pantalon motard, un masque cross, un maillot cross et des lunettes cross pour ceux qui optent pour le casque jet ou le casque modulable. À noter que pour les lunettes de cross, il faut compter entre 30 et 90€ en fonction de ses spécificités. Les modèles traités contre la buée restent les must, on évitera par contre les verres fumés qui amoindrissent la visibilité du pilote.

Les équipements supplémentaires à retenir

Si une combinaison est parfaite en compétition, on peut toujours opter pour un maillot cross avec un gilet de protection rehaussé d’un pare-pierre par-dessus le tout et un pantalon rembourré pour le bas. Pour rappel, le gilet pare-pierre vient protéger le dos et le buste en cas de mauvaise chute. L’ensemble coûte dans les 600€ mais l’on peut dénicher des gilets par pierre avec une protection dorsale pour 200€. Pour ce qui est du prix des gants, les modèles homologués peuvent atteindre les 50 € mais avec 20€, on peut aisément trouver une paire de gants rembourrés. Enfin, pour ce qui est des chaussures de mot, on peut trouver des bottes adaptées pour la pratique de moto-cross et conçues pour réduire les risques de fourmillements et d’ampoules. Pour ceux qui recherchent des modèles un peu plus sophistiqués, il reste les bottes de moto rigides avec des chaussons intégrés promettant un bon maintien des chevilles dont le prix va de 100 à 600 €.

En ce qui concerne les protections ciblées, on peut opter pour un neck-brace, une sorte de Minerve rigide qui vient protéger la nuque et la colonne vertébrale des chocs en cas de mauvaise chute. Comme ce type d’accessoire coûte assez cher (600€), on peut toujours opter pour une minerve classique, à associer à une protection dorsale. Dans tous les cas, il faut se rappeler que les équipements de moto-cross doivent toujours être achetés neufs et non d’occasions pour garantir un bon niveau de sécurité au pilote.

Les commentaires sont fermés.

Post Navigation