L’achat d’une moto ne doit pas être fait à la légère, il faut prendre le temps d’analyser ses besoins, de comparer les offres et les puissances de chaque modèle et surtout, de définir son budget d’achat. Une fois que l’on a affiné ses recherches, il faudra négocier, car oui, les motos coutent cher. Voici notamment quelques conseils qui devraient aider à payer sa moto à petit prix.

Comment négocier sa moto ?

La première chose à faire est de choisir le modèle de moto et le casque modulable qui va avec. Les grosses cylindrées et les sportives (Bandit, Fazer, etc.) restent les plus chères et les prix ne descendent pas malgré les années, ce qui fait qu’il sera bien difficile d’obtenir une ristourne de plus de 5% sur ce type de modèle. Il vaut mieux se tourner vers les modèles plus classiques comme les motos Aprilia sur lesquels on peut aisément obtenir des réductions allant jusqu’à 15%. Avec un peu de chance, on peut toutefois trouver un modèle haut de gamme comme le FJR avec une remise de 7 à 9%. Même si c’est un peu contradictoire, l’achat d’une grosse moto évaluée à plus de 10.000 promet de bénéficier d’une remise nettement plus importante que pour l’achat d’une moto évaluée à 3.000 €.

Il faut également savoir qu’il y a une période tout particulièrement faste à l’achat d’une moto. Ainsi, on privilégiera l’achat d’une moto en hiver plutôt qu’au printemps, car à cette époque de l’année, peu de gens pensent à s’acheter une moto. La période des promotions annuelles proposées par la plupart des concessionnaires vient d’ailleurs confirmer cette tendance. Comme la demande sera en baisse, le concessionnaire sera plus enclin à proposer une remise de décembre à mars plutôt qu’au mois de mai ou d’aout.

Ne pas rater les déstockages des concessionnaires

Les concessionnaires renouvellent leur stock en fonction des demandes. Il ne faudra pas ainsi se faire d’illusion sur les nouveautés que tout le monde aura envie d’avoir et dont le prix ne baissera pas de sitôt. Il vaut mieux se diriger vers les vendeurs de motos d’occasion pour avoir un modèle récent à bon prix. Pour ceux qui préfèrent acheter un modèle neuf à bas prix, il faudra accepter de se tourner vers un modèle antérieur. En optant ainsi pour un ancien modèle, on peut bénéficier d’un modèle neuf au prix d’une occasion. Toujours en parlant de bonnes affaires, il ne faut pas rater les périodes des promotions, surtout les déstockages, car on y trouve parfois des perles rares à petits prix. Les promotions automnales pratiquées par la plupart des concessionnaires aident notamment à trouver des modèles assez récents, mais à de bons prix.

Enfin, l’astuce pour se payer une moto pas chère, c’est de sortir des grandes villes comme Paris et d’opter pour l’achat auprès de concessionnaires en provinces qui peuvent faire des ventes avec de petites marges. On note plus de cinq points d’écarts en fonction de la ville, ce qui fait qu’il faudra bien comparer les offres avant de se lancer à l’achat !

Partager surShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Les commentaires sont fermés.

Post Navigation