La climatisation est devenue un appareil obligatoire dans tous les foyers, en particulier dans les régions soumises à une température extérieure pendant de nombreux mois de l’année, et qui peuvent devenir insupportables en été. Contrairement à une climatisation réversible ou une pompe à chaleur, choisir un climatiseur fixe pour la maison est plus simple qu’on ne le pense. Mais pour cela, on doit évaluer certains aspects comme le niveau d’efficacité de l’appareil, la consommation ou l’impact sur l’environnement.

La prédisposition de la maison à recevoir l’appareil

Le premier point à considérer avant l’achat même d’un système de climatisation fixe est de vérifier si la maison possède des conduits préinstallés pour que l’appareil soit prêt à poser. Ces dispositifs ne sont pas visibles, ils sont cachés sous plafond. En l’absence de préinstallation, l’option la plus recommandée est celle des climatiseurs fixes. C’est seulement quand l’installation de ces climatiseurs fixes n’est pas possible qu’il faut penser à climatiser l’intérieur avec des climatiseurs mobiles.

La performance énergétique que propose le climatiseur

L’acquisition d’un clim plus puissant ne signifie pas une augmentation des dépenses de consommation, mais plutôt l’atteinte de la température programmée en très peu de temps pour rafraîchir une pièce. En général, pour une pièce d’environ 30 m2, vous devez choisir un appareil de 800 à 1000 watts. La meilleure façon de choisir le climatiseur en fonction du point de vue de la consommation serait donc d’opter pour des appareils à classe énergétique élevée. Mais pour mieux gérer cette estimation d’efficacité énergétique, il est aussi nécessaire de réaliser un bilan thermique. Celui-ci aidera à mieux déterminer le modèle adapté, en se référant à la consommation électrique générée par l’appareil, au volume de la pièce et de l’air ambiant qu’il peut prendre en charge.

Qualité de l’air et pression acoustique

Les climatiseurs peuvent causer des problèmes de santé s’ils ne sont pas entretenus correctement. Un bon entretien génère un environnement agréable, prévient les odeurs et réduit les problèmes de santé potentiels tels que les allergies ou l’asthme. Donc, outre l’étiquette énergétique, vous devez aussi installer une climatisation qui soit facile à entretenir, réellement propice pour le traitement de l air et pour la diffusion d’un débit d air frais suffisant pour le rafraîchissement de la maison. Certaines fonctions ou équipements supplémentaires peuvent être aussi nécessaires pour réduire les risques, comme le déshumidificateur, le filtre purificateur d’air, ou la minuterie programmable.

Conseils sur l’utilisation des systèmes de climatisation

La meilleure façon de créer un environnement confortable à la maison à l’aide de systèmes de contrôle du climat consiste à maintenir la température en hiver entre 18 et 21 °C, et en été entre 24 et 28 °C. En outre, le pourcentage d’humidité doit être entre 40 et 60 %, alors que la circulation de l’air doit être uniforme, à la bonne vitesse et dans un seul sens. Enfin, il est essentiel de garder les filtres et les purificateurs d’air conditionné en bon état, car ce sont des éléments qui éliminent les acariens et les bactéries.

Consulter les comparatifs pour trouver un bon modèle

Compte tenu des différents modèles de climatiseur fixes qui sont actuellement proposés sur le marché, il n’est pas évident de trouver le modèle adapté à ses besoins du premier coup. Pour acheter un climatiseur, il faut non seulement tenir compte des critères indispensables, mais aussi bien peser la balance en matière de rapport qualité-prix. En consultant ces pages telles que https://queneau.net/meilleur-climatiseur-fixe/, il est possible de retrouver une sélection des modèles de climatisation fixe les plus vendus sur le marché. Et grâce à tous les détails en ce qui concerne chaque modèle, il est possible de mieux gérer son choix.

Les commentaires sont fermés.

Post Navigation